Cabinet Bassamat et associée - Fassi-Fihri, Asmaa Laraqui

Recevoir la Newsletter


Actualité

Le projet de décret 02-17-535 adopté en Conseil de gouvernement

Auteur : lematin.ma

Parution : 14.09.2017

Le texte prévoit le recrutement des infirmiers lauréats des Centres de formation sanitaire titulaires de licence dans le domaine paramédical et leur classement dans les échelles correspondant à leurs diplômes.

C’est la bonne nouvelle de la rentrée. Le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, a honoré une promesse qu’il avait faite aux infirmiers il y a quelques mois. Le Conseil de gouvernement a adopté hier, lors de sa réunion hebdomadaire, le projet de décret 02-17-535 relatif à la mise en place d’un statut pour l’ordre des infirmiers et techniciens du ministère de la Santé. En vertu de ce texte, les infirmiers bénéficieront d’un redressement salarial et accéderont aux échelles de la fonction publique correspondant à leurs diplômes : les licenciés accéderont à l’échelle 10 et les titulaires de master à l’échelle 11. Cette mesure qui touchera pas moins de 12.000 infirmiers coûtera à l’État 250 millions de dirhams. Ce montant sera mobilisé sur deux ans. Les infirmiers qui avaient durement bataillé pour cet acquis pourront enfin pousser un ouf de soulagement.

Le ministère de la Santé vient d’annoncer une bonne nouvelle qui contraste avec la morosité du climat social. Le Conseil de gouvernement a adopté hier, lors de sa réunion hebdomadaire, un projet de décret 02-17-535 relatif à la mise en place d’un statut pour l’ordre des infirmiers et techniciens du ministère de la Santé. Présenté par le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, ce texte a pour objectif la mise en place d’un statut permettant le redressement du classement salarial des infirmiers selon les échelles conventionnelles. Le texte prévoit aussi le recrutement des infirmiers lauréats des Centres de formation sanitaire titulaires de licence dans le domaine paramédical et leur classement dans les échelles correspondant à leurs diplômes. «Le décret adopté vient pallier le vide juridique existant depuis 1993 relatif à l’absence d’un classement administratif respectant la nouvelle réforme du système éducatif supérieur LMD.

L’adoption de ce texte permettra ainsi de corriger l’injustice faite aux infirmiers et qui avait entravé – force est de le reconnaître – la mise en place des politiques publiques en matière d’amélioration des services de santé», souligne Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile qui s’exprimait lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement.
Le nouveau texte ouvre donc un accès direct (après concours) des infirmiers titulaires d’un diplôme de premier cycle (licence) à l’échelle 10. Les infirmiers titulaires d’un diplôme de deuxième cycle accèderont quant à eux à l’échelle 11. Selon le porte-parole du gouvernement, la mise en œuvre de cette mesure, qui vient pour satisfaire le cahier revendicatif des infirmiers qu’ils ont longtemps défendu auprès du ministre de la Santé, coûtera un budget de 250 millions de dirhams à l’État qui sera mobilisé sur une période de deux ans.

Cette enveloppe sera dédiée à la régularisation de la situation administrative de près de 12.000 infirmiers titulaires de diplômes supérieurs (licence et master), mais classés jusqu’à présent à l’échelle 9. Il est également prévu de consacrer une partie de ce montant pour financer le recrutement de pas moins de 1.500 cadres paramédicaux dans le cadre de la politique du renforcement des ressources humaines en qualité et en quantité. «Un nouvel acquis qui vient s’ajouter aux réalisations de ce gouvernement dans le domaine social», se félicite le porte-parole du gouvernement. 


Par : Yousra Amrani

http://lematin.ma/journal/2017/lexecutif-decide-de-regulariser-le-statut-administratif-et-scientifique-de-12-000-infirmiers-pour-pres-de-250-millions-de-dirhams/278053.html?utm_source=link&utm_campaign=Slider&utm_medium=inside&utm_term=Page-Home&utm_content=lematin